Discours de Philipp Hadorn lors du rassemblement de protestation le 11 septembre, aéroport de Zurich

Chères et chers collègues,

Je vous remercie de votre présence aujourd'hui. Nous en avons assez!

L'aviation reste clouée au sol. Dans le monde entier, les états soutiennent leurs compagnies d'aviation et les entreprises du secteur aérien. En Suisse également, la Confédération a préparé un plan de sauvetage de 1,9 milliards de francs pour l'aviation suisse. En tant que président du syndicat SEV-GATA et ancien Conseiller national, je me suis également engagé personnellement à tous les niveaux pour cette aide fédérale.

Nos conditions étaient claires par rapport à ce soutien:

  • Consolider les structures actuelles des entreprises
  • Pas de licenciement
  • Respect des standards sociaux par le biais d'une CCT
  • Renoncer à verser des bonus aux cadres supérieurs
  • Pas de dividendes aux actionnaires. .

Toutefois, qu'est-ce qui s'est passé?  La Confédération exige des conditions qui, dans l'ensemble, garantissent le remboursement des crédits et pousse les entreprises à faire des programmes d'économie, voire les y oblige.

Swiss bénéficie des garanties fédérales octroyées, mais veut s'en détacher au plus vite en ayant recours à des mesures d'économie, afin de se libérer dès que possible des engagements liés à ces crédits.

Swissport s'est montré incapable d'assurer que l'argent de la Confédération ne s'écoule pas vers l'étranger, ce qui en fait signifie qu'ils renoncent à l'aide fédérale. Swissport va sacrifier des victimes face à l'avidité des investisseurs.

Tous deux présentent maintenant des programmes d'économie, avec 15 % sur les coûts du personnel.  Alors que pour Swiss la situation n'est pas si désespérée, au vu des bénéfices importants réalisés ces dernières années, Swissport a déjà en réserve un projet avec d'autres investisseurs étrangers.

Chères et chers collègues, la situation est inacceptable. Avec le chômage partiel, vous êtes nombreux à subir déjà une diminution de salaire allant jusqu'à 20 %. Avec cette manifestation de protestation aujourd'hui, nous adressons un carton rouge aux entreprises.

Un carton rouge pour la suspension de l'évolution salariale 
Un carton rouge pour les majorations de temps 
Un carton rouge pour une augmentation de la durée du travail hebdomadaire 
Un carton rouge pour de mauvais modèles de travail par équipe 
Un carton rouge pour davantage de flexibilité 
Un carton rouge pour une diminution des vacances 
Un carton rouge pour un affaiblissement de la prévoyance vieillesse 
Un carton rouge pour des salaires plus bas

… et at last but not least: 
Un carton rouge pour une détérioration du plan social et des mesures d'atténuation en cas de licenciement - en pleine crise. Mais ça ne va pas. Nous en avons assez!

Nous devons lutter tous ensemble - 
pour la dignité, la justice et l'équité. 
C'est un combat pour votre avenir ainsi que l'avenir de vos enfants et pour que l'aviation suisse soit prospère après la crise, avec des conditions de travail équitables.

Vous prouvez que notre lutte commune sera couronnée de succès. Merci pour votre engagement et votre solidarité 
– pour la garantie de l'emploi - pour une CCT équitable! Stop au démantèlement social |
tous ensemble contre les réductions salariales

Ecrire un commentaire