CCT de crise - résultat de négociation - AG décisive vendredi 12 février au T2

Chères membres, chers membres,

Le mandat que vous nous aviez donné était de négocier une CCT de crise et d’améliorer au maximum les conditions des contrats individuels. Vous étiez conscients que la marge de manœuvre était limitée. Votre mobilisation durant plusieurs semaines, suivie d’une négociation intensive de 2 semaines, ont permis de valider le mandat initial.

Vous trouverez ci-dessous le résultat factuel des négociations. Ce résultat a, d’ores et déjà, été accepté par la direction. Il sera soumis demain au vote du personnel.

  • CCTs de crise (mensuelle et auxiliaire) d’une durée de 2 ans. Du 1er juin 2021 au 31 mai 2023 ;
  • Toutes les dispositions seront rediscutées et négociées 6 mois avant l’échéance de ces CCTs de crise ;
  • Remise en place de la Flex / SIO pour faciliter l’organisation du travail ;
  • Contribution de l’assurance maladie de CHF 200.00 par mois (au prorata) maintenue jusqu’à la fin des RHT ;
  • Dès la fin de la RHT, maintien de la contribution à l’assurance maladie de CHF 100.00 par mois (au prorata) pour une durée de 3 mois ;
  • La mise en place des split-shifts privilégie d’abord le volontariat ;
  • La mise en place des split-shifts n’intervient qu’après la fin des RHT ;
  • Pour les auxiliaires : un plafond annuel est rétabli à 1'600 heures ;
  • Le ratio des heures travaillées par les contrats auxiliaires ne peut pas dépasser 50% par rapport au contrats mensuels ;
  • Suppression de la mesure du Flex begin.

Ces modifications négociées sont établies sur la base des conditions d’emploi envoyées le 4 janvier 2021 au personnel. Par ailleurs, les DM sont intégrés dans la CCT de crise dès le 1er juin en cas d’accord.

L’élément principal est la transformation des contrats individuels et structurels en une CCT de crise qui sera renégociée dans 18 mois, à partir du 1er juin, en partant d’une feuille blanche ! De plus, en cas de licenciements futurs, les syndicats seront amenés à négocier les éventuels plans sociaux. Le SEV-GATA a toujours tenu un discours de vérité et nous estimons que la CCT de crise temporaire est une meilleure option qu’une voie politique incertaine, compte tenu du contexte économique extrême que nous vivons dans le secteur aérien. La CCT de crise n’empêche pas de continuer à maintenir une pression sur le politique pour une meilleure régulation à l’aéroport.

Le SEV-GATA appelle le personnel à accepter le résultat de cette négociation lors de :

L’assemblée générale du personnel de Swissport

vendredi 12 février à 9h au terminal T2.

Nous demandons à tout le monde de venir avec le badge CIA pour s’assurer de la bonne tenue du vote.

La présence et la participation active au débat, de vous, membres du SEV, est primordiale pour vous prononcer sur le résultat. Nous vous attendons nombreuses et nombreux à participer et à faire passer le message à vos collègues.

Restons mobilisé-e-s !

sev-online.ch/adherer

Pablo Guarino

Secrétaire syndical
tél: +41 22 731 60 11   mob: +41 76 822 37 15

Ecrire un commentaire